HISTORIQUE

Plus de 125 ans de passion

pour le chant choral

Fondée en 1893 par Lambert Marganne, la Royale Union Chorale de Fléron (RUCF) eut comme premier directeur Gustave Souka, artisan-imprimeur et musicien chevronné.

Forte d’une centaine de membres, la chorale des débuts connût une rapide ascension pour se voir classée, dès l’année 1900, en division d’honneur des groupes vocaux de Wallonie.

Après avoir brillé au concours international de Tourcoing cette même année, la chorale participe à plusieurs concours et, après être devenue "Royale", récolte les lauriers du tournoi international de l'exposition de Liège en 1939.

Vint la guerre où elle se consacre à donner des représentation pour les œuvres de charité et le "Secours d'hiver".

A l'issue du conflit, la société put se regrouper avec Auguste Lejeune comme Président d'honneur qui porta à la direction Julien Ghyoros.

Suivit alors la période des oratori, de la fin 1963 à celle de 1993 - année du 100e anniversaire - pendant laquelle le directeur se lança dans l'étude de grandes œuvres classiques pour les exécuter d'abord avec un statut de renfort pour des grandes chorales, puis ensuite, avec celui d'organisateur de concert classiques, avec le concours de grands orchestres , pour interpréter Mozart, Bach, Fauré , et bien d'autres, et cela en plus des concerts habituels.

Ernest Gérôme et Julien Ghyoros se succéderont alors à la direction de la société, et en 1949, celle-ci se muera en chorale mixte.

Jean Phillipart

En 1958, la baguette passera dans les mains de Jean Philippart , musicien précoce qui accompagnait dès 4 ans (!) toutes les classes de son école à la distribution des prix.

Il figura plus tard parmi les premiers violons à l'Orchestre philharmonique de Liège, fut chargé de cours de Lola Bobesco, puis professeur de transposition et lecture à vue au Conservatoire de Liège.

Il a par ailleurs dirigé maintes fois l'Orchestre de Liège.

Jean Phillipart amènera la chorale au plus haut niveau, au point de se lancer dans l’exécution de grandes œuvres classiques. On a ainsi pu voir la Royale Union Chorale à l’affiche des concerts de printemps de Val-Dieu ou se produire au Conservatoire Royal de Liège dans des oratori de grands compositeurs comme Mozart, Haendel, Franck, Bach ou Fauré. Elle le fit avec le concours de solistes de tout premier plan et accompagnée par des orchestres qui ne le sont pas moins tel le Philharmonique de Liège. …

La chorale de Fléron sous la direction de Michèle Lemaître, à Retrouvailles en septembre 2012

Certains de ses membres ont fait et font encore vibrer leurs cordes vocales depuis plusieurs décennies, puisqu’ils y ont connu comme chefs : Monsieur Jean Philippart (1960 – 2011), puis Madame Michèle Lemaître (2011 – 2014) professeur de chant d'ensemble et ancien chef des chœurs d'enfants de l'opéra de Liège et enfin jusque récemment encore, Geneviève Langer  .C’est aujourd’hui Renaud Dalemans qui assure la relève, avec Jean-Marie Billy pour l'accompagnement.

Renaud de Dalemans, en compagnie de l'ancienne cheffe de choeur des Chorales de FLéron et de la Chesnay

Jean-Marie Billy

 

 
 
 
 
 
 
 

C'est cette chorale actuelle que nous vous invitons à découvrir à travers ce site.

Et plus si affinité...